La vidéosurveillance nouvelle génération - PROHITEC - Prohitec

Aller au contenu

Menu principal :

La vidéosurveillance nouvelle génération

Publié par PROHITEC dans Information technologie · 1/6/2010 08:15:00

Cet article, qui présente l'un des premier système de vidéosurveillance permettant le visionnage des flux vidéo sur Smartphone, que nous proposions à l'époque à nos clients,date de 2007 et est issu de notre ancien site internet.
A la demande de certains de nos clients il est transféré ici pour continuer d'être accessible.

Aujourd'hui les produits ont encore évoluées, et notre laboratoire de veille technologique poursuit ses expérimentations du meilleur de la technologie, tant en matière de fiabilité qu'en matière d'innovation et de fonctionnalités, afin de continuer d'offrir l'excellence à nos clients.

La vidéosurveillance a souvent consisté à relier 3 types d'appareils entre eux:
Des caméras
Des enregistreurs
Des écrans de contrôles
Reliés soit par de simples câbles, soit interfacés avec des appareils "accessoires" permettant par exemple la quadra vision (système permettant  de voir 4 caméras sur un seul écran) et/ou la détection de mouvement sur l'une des caméras.

Le tout permettant peu d'interaction avec les autres appareillages électroniques (système d'alarmes, ordinateur) ; le cas échéant,  demandant l'achat de matériels supplémentaires si l'interface est nécessaire.
Des caméras infrarouges...
Certains points faibles des systèmes traditionnels:
La qualité des images (analogiques)
Le support de stockage (des cassettes VHS le plus souvent)
Les spécificités couramment exotiques des enregistreurs, (naturellement modifiés par exemple, pour permettre d'enregistrer 24 heures de vidéo sur une cassette de 240 minutes, mais rendant ainsi les cassettes quasiment illisibles sur un magnétoscope  "standard")

...Ont naturellement poussé les professionnels de la vidéosurveillance et de la protection, à envisager des systèmes plus polyvalents,  moins contraignants et surtout plus performants, en s'aidant pour cela de l'avancé fulgurante des nouvelles technologies.

Les systèmes existant


Quelle sont les différents systèmes existant aujourd'hui sur le marché de la vidéosurveillance nouvelle  génération ?

Aujourd'hui, deux grandes familles de caméras coexistent, en matière de vidéosurveillance.
Les caméras analogiques
Les caméras IP

Qu'est qu'une caméra analogique ?

C'est la bonne vieille caméra "standard" que nous connaissons depuis des décennies dont le  signal vidéo transite par un câble coaxial blindé. En bout de câble, seul un appareil disposant d'une "entrée vidéo" (magnétoscope, écran de télévision, écran de contrôle, et certaines cartes d'acquisition vidéo  pour ordinateur par exemple) est capable d'interpréter et de recevoir les images de la caméra.

Qu'est ce qu'une caméra numérique ?

La caméra numérique, effectue un codage du signal vidéo de l'image vue par la  caméra et transforme ledit signal, en signal "numérique" c'est-à-dire, en une suite de "0" et de "1" exprimant le "codage" numérique de la vidéo.

Ce type de caméra dispose pour la sortie de son signal, non pas d'une prise "vidéo"  (BNC ou Composite) mais d'une prise RJ45, appelée également prise réseau.

En effet, le signale étant de type "numérique" il suffit de brancher cette caméra sur un réseau informatique, pour pouvoir ensuite la visualiser sur  n'importe quel ordinateur sur le réseau.

Si ce réseau est connecté sur internet, alors le visionnage peut s'effectuer depuis quasiment n'importe quel endroit sur la planète.On visionne ce type de caméra sur un ordinateur, et non  plus sur un moniteur, a l'aide d'un logiciel specialisé, et dans certains cas depuis un navigateur Internet.

Pourquoi choisir un système plutôt qu'un autre ?

Que comporte chaque système comme avantages et comme inconvénients ?

Voici la liste des principaux inconvénients de chacun des systèmes:

Système analogique:
1) La distance possible du câble vidéo, entre la caméra et les récepteurs (enregistreurs, quadra vision, écrans, etc.) est limitée. En cas de trop longue distance, il faut ajouter des amplificateurs de signal, ce qui augmente le coût  de l'opération.
2) Un enregistrement, de par son essence "analogique" renferme automatiquement en lui tous les inconvénients liés à des enregistrements analogiques, à savoir:
Pérennité du support relativement faible (un signal vidéo sur une cassette VHS s'altère  rapidement) d’où une qualité des données rapidement dégradée
Volume élevé de stockage (les cassettes VHS prennent beaucoup de place à la longue)
Recherche laborieuse et lente, rembobinage obligatoire en fin de cassette pour remettre les cassettes au début. Chaque rembobinage abime un peu plus les données…
Peu de mobilité de l'information car la cassette n'est pas accessible en plusieurs endroits à la fois, et si l'on veut dupliquer le contenu de la cassette, cela génère un coût, et un temps de duplication.
Il faut être sur place pour visionner les images, ou contrôler les caméras (dans le cas de caméra sur tourelle et/ou de caméra intégrant un zoom)



Système numérique utilisant des caméras sur IP:
1) Le premier inconvénient d'un système numérique est bien évidemment le coût de l'installation. En effet il faut savoir qu'une caméra IP coûte entre 1,5 fois et 2 fois le prix d'une caméra analogique ayant des caractéristiques  similaires.
2) Un système entièrement basé sur des caméras sur IP sature très vite un réseau d'entreprise, toutes les caméras envoyant la totalité des informations (les flux vidéo) vers un serveur de stockage et toutes  ces informations prenant forcément de la place sur le réseau, la bande passante est vite saturée.
3) Une entreprise ou un particulier, disposant d'un système de vidéosurveillance "archaïque" ne peut rien récupérer lorsqu'il  veut passer à un système de vidéosurveillance "nouvelle génération" s'il choisi la solution de caméra sur IP. L'ancien système n'est compatible en rien avec le nouveau, ni les appareils de traitements, ni les caméras et ni même  le câblage… (le système de caméra IP utilisant du câble réseau RJ45 en lieu et place du câble vidéo traditionnel)
4) Le visionnage des caméras doit le plus souvent se faire sur ordinateur, d'où l'utilisation obligatoire  d'un logiciel spécialisé, dont le coût des licences est souvent élevé. D'autant qu'il faut remettre la main au portefeuille à chaque ajout de caméra, ou à chaque installation sur un poste utilisateur supplémentaire, nouvelles  licences obligent.

Dans ces conditions comment choisir ?

PROHITEC à pour politique de se mettre avant toutes choses à la place de l'utilisateur pour préconiser et proposer des solutions.

Tous nos produits sont donc testés en utilisation réelle et font l'objet d'une critique approfondie avant d'être proposés à nos clients.

Compte tenu de la réflexion développée en amont, notre équipe s'est penchée  sur une solution ayant pour impératif de ne comporter aucun des inconvénients mentionnés ci-dessus, ni ceux des systèmes traditionnels, ni ceux des systèmes de caméra sur IP.
En prime, nous obtenons grâce a notre système de vidéosurveillance, une mobilité parfaite puisqu'il nous permet d'accéder à la totalité des fonctions du système (accès à la vidéo en direct, accès aux enregistrements,  pilotage des caméra).

Cette mobilité est rendue possible non seulement depuis un ordinateur connecté à internet, mais également depuis un GSM !

(et c'est un aspect extrêmement novateur surtout avec une qualité  comme celle de notre système).
Un simple accès GPRS permet de visionner les flux vidéo et audio en direct, d'accéder aux enregistrement, et de piloter les caméras.

Tout simplement exceptionnel !

Le système de PROHITEC
Petit tour d'horizon du système de vidéosurveillance PROHITEC.


Notre système de vidéosurveillance  est un système hybride, reprenant les avantages des systèmes analogique, ainsi que ceux des systèmes numériques.


Voici son fonctionnement en quelques lignes:

Le système est articulé autour d'un serveur vidéo hautement performant, sur lequel sont branchées des caméras analogiques .

C'est le serveur qui se charge de la  conversion analogique / numérique à réception du signal vidéo.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le serveur lui-même agit comme une centrale et s'occupe simultanément des aspect suivants:

Transcodage analogique-numérique des flux audio et vidéo
Stockage des flux vidéo et audio (enregistrement)
Encodage avec un codec propriétaire permettant le transfert à des débits très faibles même en GPRS, tout en conservant une fluidité exceptionnelle.
Pilotage à distance des caméras mobiles (pan tilt zoom)
Protection des données et cryptage des images
Détection de mouvement sur les images des caméras (VMD)
Récupération d'événements par capteurs supplémentaires (réception de signaux d'alarme par exemple)
Déclanchement d'action manuellement ou automatiquement (transmetteur téléphonique, ouverture ou fermeture de porte, sirène, Etc.)
Serveur vidéo permettant la réception à distance des flux vidéo et audio sur ordinateur ou GSM

Résolution des inconvénients citées ci-dessus.

Nous avons listé en début d'article un certain nombre d'inconvénients, relatifs  pour certains aux systèmes de vidéosurveillance dits analogique, et pour d'autres aux systèmes de caméras sur IP.

Comme nous l'avons évoqué, ces inconvénients n'existent plus avec notre solution :
(en bleu nous reprenons  l'énoncé du problème, en noir sa résolution avec notre système)


1) Les inconvénients des Systèmes analogiques:
La distance possible du câble est limitée.
Si la distance est toujours limitée à quelques centaines de mètres entre les caméra et nos serveurs de vidéosurveillance, en revanche en  sortie de serveur le branchement par câble réseau s'ajoute à la distance possible.
En additionnant les 2 longueurs de câble (câble vidéo jusqu'au serveur, puis câble réseau depuis le serveur jusqu'au branchement internet)  on augmente au contraire la longueur possible de branchement, plus que tout autre système existant.
En connectant le système à internet, il n'y a plus aucune limite de distance.

La qualité de l'enregistrement, avec tous les inconvénients d'un système "analogique".
Notre système, vu depuis un PPC.
Il n'y à évidemment plus aucun souci avec un système comme le nôtre, les données vidéo et audio devenant "numériques" dès leur entrée dans le serveur.

Il faut être sur place pour visionner les images, ou contrôler les caméras.
Notre serveur branché sur internet, résout le problème; et il suffit de se connecter à la toile n'importe où dans le monde pour piloter  l'ensemble du système comme si nous nous trouvions sur place.

2) Les inconvénients des systèmes numériques utilisant des caméras sur IP:
faire bouger une caméra depuis un PPC...
Le coût des caméras IP ( 1,5 à 2 fois le prix d'une caméra analogique).
C'est la raison pour laquelle notre système est compatible avec toutes les caméras analogiques, le signal ne se numérisant que dans le serveur  et non pas en sortie de caméra comme dans les systèmes de caméras sur IP.

Un système de caméras sur IP sature le réseau d'entreprise.
Et cela, car chaque caméra envoie en permanence son flux de données via le réseau, mais dans notre système, les flux vidéos sont envoyés  au serveur via les câbles vidéo, et ne saturent donc pas le réseau.
Seul le signal en provenance du serveur à destination de l'opérateur de vidéosurveillance passe par le réseau; et là encore, grâce à notre codec propriétaire,  une bande passante extrêmement faible est utilisée par le serveur.
L'utilisateur ne peut rien récupérer d'un ancien système , ni caméra ni câblage.
Là encore, notre solution se basant sur un serveur qui accepte les caméras
analogiques, le propriétaire d'un système de vidéosurveillance  "archaïque" n'aura qu'a remplacer ses moniteurs et enregistreurs par notre serveur, pour aussitôt transformer son installation en un système "nouvelle génération".

le visionnage se fait via un logiciel, le coût des licences est souvent élevé, et Il faut  acheter des licences supplémentaires pour chaque utilisateur.
Notre système est également basé sur l'utilisation au niveau des stations de visionnage (ordinateur, PPC…) d'un logiciel, très performant  de surcroît.
Décliné en plusieurs versions, il existe pour ordinateur, PPC, Nokia...
Piloter une caméra zoom...
Là ou notre solution diffère sur ce point des autres solutions existantes, c'est que nous installons les logiciels, sans limite du nombre de stations réceptrices, sans distinction du type d'installation (ppc, ordinateur) autant de fois que vous  le souhaitez, des que vous devenez propriétaire d'un serveur.
Par ailleurs, vous bénéficiez d'un accès gratuit aux mises à jour du logiciel pendant toute la durée de la garantie.

Pour conclure

Un petit mot au sujet de la sécurité:

Notre serveur vidéo a fait l'objet de tests de sécurité approfondis,  effectués par des organismes indépendants, et a obtenu une note parfaite en résistance contre les intrusions non autorisées.

Et le prix dans tout ça ?

Contre toute attente, le coût d'une installation de vidéosurveillance  "nouvelle génération" , utilisant notre serveur comme centralisateur du système, ne serait pas plus élevé qu'une installation traditionnelle.
Son prix se comparant aisément à l'ensemble des appareils qu'il remplace, est compétitif,  pour une performance nettement supérieure.
Mode normal / Mode plein écran (Depuis un Pocket PC)

Dans quelles situations peut on utiliser notre serveur de vidéosurveillance ?

Ses performances élevées, lui permettent une grande polyvalence; le système ayant déjà été installé avec succès et pour la plus  grande satisfaction de nos clients dans des domaines aussi variés que :

Protection de Bureaux
Sécurisation de parking
Installation en milieux industriel
Installation dans un véhicule !
Installation sur un bateau
Protection d'une piscine contre la noyade ! ( Avec caméra étanche et détection de mouvements)
Surveillance à distance d'un site industriel inoccupé
...




Retourner au contenu | Retourner au menu